Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

La levée de fonds

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 4 min

Photo de couverture de l'article

La levée de fonds permet à une entreprise d’augmenter son capital social grâce à l’apport de fonds venant d'institutions et d’investisseurs extérieurs.

1- Le principe de la levée de fonds

La levée de fonds s’adresse aux entrepreneurs ayant un projet à fort potentiel de développement, notamment des projets nécessitant de la recherche et du développement pour faire évoluer un produit. La levée de fonds peut prendre deux formes distinctes :

  • L’investisseur apporte un capital d’amorçage, qui permet de financer le démarrage de l’activité ;

  • L’investisseur apporte un capital de développement, qui permet de financer le développement de l’entreprise et d'accélérer sa croissance.

Le principal objectif de la levée de fonds est de bénéficier de ressources financières supplémentaires pour accélérer un projet. Des investisseurs extérieurs amènent des fonds à l’entreprise sous forme de capital, et reçoivent en échange une part du capital (5 à 30% en général) : ils deviennent par conséquent actionnaires de l’entreprise.

De ce fait, les investisseurs extérieurs participent à l’assemblée générale et possèdent des droits de votes, notamment en matière de distribution des bénéfices.

2- Les avantages d'une levée de fonds

La levée de fonds apporte à l’entreprise plusieurs avantages.

Tout d'abord, elle apporte des capitaux supplémentaires afin de développer une entreprise ou un projet : c'est donc une aide non négligeable dans le cadre d'un début d’activité.

La levée de fonds permet également de s’entourer d’investisseurs qui vont soutenir le projet. Les fonds investis apportent de la crédibilité à l'entreprise, et donc une plus grande confiance de la part des futurs partenaires de l’entreprise. Avec ce système, il n’y a pas de notion de remboursement du capital : les investisseurs se rémunèrent avec les plus-values faites lors de la revente de leur part de l’entreprise.

Les investisseurs peuvent aussi apporter d’autres éléments bénéfiques à l'entreprise : un réseau, un carnet d’adresses, un accompagnement, des compétences, des conseils en gestion, etc.

En règle générale, un chef d'entreprise effectue une levée de fonds lorsqu'il estime le potentiel de son projet, mais que celui-ci ne convainc pas les partenaires financiers habituels (les banques par exemple).

3- Les inconvénients d'une levée de fonds

Malgré ses avantages, la levée de fonds implique également quelques inconvénients.

En effet, la levée de fonds demande déjà un investissement important de la part de l’entrepreneur.

De plus, l'entrepreneur doit se préparer à la perte de contrôle d’une partie de l’entreprise ! Les investisseurs reçoivent une part du capital de l’entreprise, ce qui signifie qu’ils peuvent participer dans les prises de décisions importantes grâce à leurs droits de vote.

4- Les étapes d'une levée de fonds

4-1- Préparer la présentation de l'entreprise ou du projet

Le succès d'une levée de fonds se base avant tout sur votre capacité à convaincre les investisseurs potentiels de participer au financement de l’entreprise.

Il faut donc préparer sa présentation, en commençant par l’écriture du business plan du projet : il s'agit d'une présentation détaillée du projet, valorisant sa solidité, sa crédibilité et son état financier. L’important est de donner envie à vos interlocuteurs d’investir dans le projet !

4-2- La recherche d’investisseurs

L'étape suivante consiste à identifier les investisseurs pertinents au projet. Chacun d'eux doit pouvoir apporter un apport financier suffisant, ainsi qu'un réseau et des connaissances dans le domaine d’activité.

De plus, l’entrepreneur doit faire preuve de rigueur pour les contrats et le juridique de l’entreprise : une expertise juridique est donc primordiale.

4-3- Le contrat de confidentialité et la lettre d'intention

Une fois les investisseurs trouvés, il faut procéder à la signature du contrat de confidentialité. Ce document garantit le secret et le début des négociations avec l’investisseur, portant sur le montant de la levée de fonds et les actions données en échange.

Ensuite, il est nécessaire de se mettre d’accord sur la lettre d’intention. Cette lettre reprend les conditions financières et juridiques, elle marque le début d'un audit comptable, social, fiscal et juridique de l'entreprise qui souhaite lever des fonds. Cet audit a pour but de confirmer ou d'informer la lettre d'intention. Suite à cela, il faut négocier et rédiger un nouveau pacte d’actionnaire : il s'agit d'une version améliorée de la lettre d’intention.

4-4- L'assemblée générale extraordinaire

Suite à la fin des négociations, il faut convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) pour acter l’augmentation de capital.

Une fois les virements effectués, la banque délivre un certificat du dépositaire, sur présentation des bulletins de souscription préalablement émis. Le responsable de l’entreprise doit alors établir un procès-verbal de constat de l’opération : ce dernier atteste les modifications de statuts.

4-5- Les procédures administratives

Pour finir, la dernière étape consiste à accomplir les dernières procédures administratives, à savoir :

  • L’enregistrement des statuts ;

  • L’obligation de publication dans un journal d’annonces légales ;

  • L’enregistrement d’un formulaire auprès du greffe du Tribunal de Commerce.

Si vous souhaitez démarrer une activité, nous vous invitons à prendre le taureau par les cornes et à commencer à créer votre entreprise.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Lorsque vous exercez en freelance (c'est-à-dire à votre propre compte), votre clientèle peut provenir de n'importe quelle région du monde. Il serait donc intéressant pour vous de pouvoir vous renseigner, dans quels cas, il vous est possible de procéder aux méthodes de facturation à l’étranger.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Karine Le Marchand, ambassadrice Clementine.fr

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur