Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Devenir consultant RH

Création et financement

Dernière mise à jour le · 4 min

Photo de couverture de l'article

Il se trouve que vous venez d’avoir une merveilleuse idée. Dans le cadre de la création de votre projet entrepreneurial, vous décidez de vous lancer dans le domaine des ressources humaines. Le “problème”, c’est que vous ne savez pas forcément par où commencer et quelles sont les formalités que vous devrez effectuer. Nous vous disons tout, mais d’abord, commençons par une petite définition. 

1- Qu’est-ce qu’un consultant RH ?

Un consultant RH est un professionnel de la gestion des ressources humaines qui accompagne les entreprises dans le but de trouver des solutions adaptées à leurs besoins. 

2- Les démarches comptables et fiscales

Comme vous devriez certainement le savoir, se lancer dans le domaine RH implique d’effectuer certaines formalités. Il est donc important de bien pouvoir vous renseigner afin de vous lancer dans votre activité en toute quiétude.

2-1- Le choix du statut juridique 

Lors de votre lancement, vous devrez faire le choix d’un statut juridique. Dans votre cas, vous pourrez choisir de vous lancer en EIRL, en EURL ou en entreprise individuelle. Le choix de votre statut juridique ne doit surtout pas être effectué au hasard.  Il est très important si vous souhaitez limiter votre responsabilité en départageant votre patrimoine et votre entreprise, si vous souhaitez également choisir votre régime fiscal afin d’optimiser votre imposition et enfin si vous souhaitez choisir votre régime de sécurité sociale.

2-2- Le régime fiscal 

D’une règle générale, le choix du régime fiscal dépend de votre statut juridique. Cependant, il ne vous est pas impossible de vous diriger vers d’autres régimes fiscaux. Si vous le souhaitez, vous pourrez intégrer le régime de votre choix.   Vous êtes ainsi par exemple libre de créer une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) et d’opter pour l'impôt sur les sociétés. Ceci aura pour conséquence d’optimiser votre imposition.   

2-3- Le régime de sécurité sociale 

Ici, la règle générale est identique à celle sur le régime fiscal. Ceci veut principalement signifier que votre régime de sécurité est dans l’obligation de dépendre de votre statut juridique. À partir de là, vous avez la possibilité d'être affilié à deux types majeurs de régimes. Il s’agit d’une part du régime indépendant et d’autre part du régime général de la sécurité sociale. Ces régimes vous sont respectivement attribuables si vous optez d’une part pour une entreprise individuelle, une EIRL ou une EURL (régime indépendant)  et d’autre part si vous êtes une SASU (régime général de la sécurité sociale).  

2-4- Immatriculer votre entreprise 

Pour pouvoir créer votre entreprise et vous lancer, vous devrez pouvoir l’immatriculer. Il s’agit ici d’une étape incontournable à votre lancement. Cette démarche est essentiellement facilitée lorsque vous disposez d’une entreprise individuelle. Ici, vous devez simplement effectuer une déclaration d'immatriculation auprès du centre des formalités des entreprises (CFE) en vous servant du formulaire P0. 

En revanche, cette démarche se corse un peu plus lorsque vous décidez de créer votre activité de consultant en société. Ici, vous devrez publier un avis de constitution dans un journal d'annonces légales, rédiger vos statuts, effectuer un apport en capital, etc. 

3- Comment bien se lancer dans le métier de consultant RH ?

Afin de vous éviter quelques désagréments, il est important pour vous que vous puissiez préparer en amont le lancement de votre activité. Ainsi, nous vous recommandons de vous renseigner sur les aides financières comme l’ACRE auxquelles vous avez droit, d’évaluer et de fixer un taux journalier moyen (rémunération, charges sociales, etc) et d’anticiper les dépenses nécessaires à la création de votre entreprise (souscrire à une assurance responsabilité civile, gestion de votre comptabilité, achat de matériel, etc).

4- Devenir RH en portage salarial

Il s’agit pour vous de confier la gestion de votre entreprise à une société de portage. Ainsi, vous êtes dispensé de vous occuper de l’aspect administratif qui vous incombe. Vous bénéficiez dès lors de la totalité de la protection sociale. Cependant, la société de portage déduira de votre rémunération, des frais de gestion compris entre 7 et 11%. Il se peut également que vous soyez contraint d’avoir recours au portage salarial en fonction de votre situation et de vos objectifs. 

NB : Si vous avez des doutes et des interrogations, il est vivement recommandé de vous faire aider par un professionnel en gestion d’activité. Si vous souhaitez en apprendre davantage, nous vous invitons à consulter ici, le blog de Clémentine. Votre leader français de l’expertise-comptable 100 % en ligne.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Création et financement

À quoi sert un organisme de gestion agréé (OGA) ?

Un organisme de gestion agréé (OGA) est une personne morale qui a pour but de détecter et de prévenir les potentielles erreurs qui relèvent de la fiscalité.  Pour le dirigeant d’une entreprise, le fait d’adhérer à un OGA n’est pas anodin. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi.

· 3 min

Création et financement

Le prêt de main d'œuvre

Dans le cadre de vos activités entrepreneuriales, il se peut que vous disposiez d’une carence en main d'œuvre. Or, la main d'œuvre est souvent indispensable au bon fonctionnement d’une activité. Pour pallier à ce problème, vous allez contracter un prêt auprès d’une autre entreprise, mais pas n'importe lequel : dans le cas d’espèce, vous souhaitez obtenir un prêt de salariés.

· 4 min

Création et financement

Les avantages et les inconvénients de la SARL de famille

Dans le cadre de vos activités entrepreneuriales, il se peut que vous décidiez de mettre sur pied une entreprise familiale. Dans ce cas, une SARL pourrait s’avérer être la forme juridique idéale ! Ici, votre objectif est de mettre sur pied une entreprise qu’on appellera une SARL de famille.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.2 sur 5 sur