Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Qu’est-ce que le principe comptable du coût historique ?

Création et financement

Dernière mise à jour le · 3 min

Photo de couverture de l'article

Le principe comptable du coût historique fait partie des principes comptables généraux. Il s’agit donc d'un concept que tout entrepreneur se doit de maîtriser, puisque le fait de tenir compte des éléments comptables est essentiel au bon fonctionnement de son activité. Dès lors, qu’est-ce que le coût historique ? Quelle est son utilité ? Et, dans quel cas intervient-il ? Dans les lignes qui suivent, nous répondrons à cette question. 

1- Définition : Le principe comptable du coût historique 

Le principe comptable du coût historique est une opération qui consiste à conserver la valeur d’entrée des biens acquis à titre onéreux au sein du bilan. En clair, il s’agit pour une entreprise d’enregistrer le bien qu’elle acquiert à son coût initial d’acquisition. 

2- Les avantages et les inconvénients du principe du coût historique 

Comme toute règle, le coût historique présente des avantages considérables pour les entreprises qui y ont recours. Cependant, elle peut dans certains cas représenter des inconvénients. Mais voyons ça plus en détail. 

2-1- Les avantages du principe 

Le principe comptable du coût historique présente de nombreux avantages. Son avantage principal est d’ordre économique. Ceci est lié au fait que ledit principe permet aux comptables de ne pas procéder, dans le temps, à des modifications des prix des biens acquis. Ainsi, la valeur de départ inscrite au bilan est invariable.  

Un autre avantage considérable est de l’ordre de la simplicité et de la certitude. Le principe du coût historique permet également d'établir, de manière simple et efficace, le coût d’acquisition d’un bien par une entreprise. 

2-2- Les inconvénients du principe de coût historique 

Si le concept de coût historique présente dans certains cas des avantages, il n’en demeure pas moins qu’il représente aussi des inconvénients. Et pour cause, lorsque la valeur du marché inscrite au bilan évolue, elle n’est plus en adéquation avec son coût de départ. Or, ce coût de départ est comptablement considéré comme invariable. Dès lors, un problème se pose. Puisque l’évaluation de la valeur économique se retrouve irrémédiablement faussée. 

2-2-1- Mise en situation 

Nous considérons ici qu’une entreprise a décidé d’acheter un bâtiment au sein d’une zone peu fréquentée en 2005. Nous considérons par ailleurs qu’au moment de l’achat de ce bâtiment, l’entreprise a déboursé la somme de 400.000 euros.  Seulement, il se trouve que cette zone très peu fréquentée est devenue, en 2023, une zone prestigieuse dans laquelle sont implantées plusieurs sociétés de luxe. Dans le cas d’espèce, la valeur du bâtiment acheté par l’entreprise il y a maintenant 18 ans a triplé.  Sur le marché, ce même bâtiment possède à présent une valeur de 1.200.000 millions d’euros. La valeur du bien a donc considérablement évolué. Mais, d’un point de vue comptable et en rapport avec la règle du coût historique, la valeur de ce bien est restée la même qu’au moment de son achat. À savoir, 400.000 euros.  

3- L’assouplissement des inconvénients liés au principe comptable du coût historique 

Comme vous l’avez probablement constaté, les inconvénients liés au principe comptable du coût historique sont très handicapants pour certaines entreprises. Pour cette raison, l'État a décidé de pallier le problème en introduisant de nouvelles réglementations. Dans le cadre des normes internationales, cette règle donne la possibilité aux entreprises de procéder à la réévaluation des actifs immobilisés. 

En théorie, cette règle vise à amortir les inconvénients qui pèsent sur les différentes entreprises. En France par exemple, l'intérêt réel de procéder à une telle réévaluation ne concerne que les entreprises qui disposent de résultats déficitaires puisque fiscalement, cette réévaluation peut représenter d’autres inconvénients au cours des exercices suivants. 

Si vous souhaitez démarrer une activité, nous vous invitons à prendre le taureau par les cornes et à commencer à créer votre entreprise

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Création et financement

À quoi sert un organisme de gestion agréé (OGA) ?

Un organisme de gestion agréé (OGA) est une personne morale qui a pour but de détecter et de prévenir les potentielles erreurs qui relèvent de la fiscalité.  Pour le dirigeant d’une entreprise, le fait d’adhérer à un OGA n’est pas anodin. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi.

· 3 min

Création et financement

Le prêt de main d'oeuvre

Dans le cadre de vos activités entrepreneuriales, il se peut que vous disposiez d’une carence en main d'œuvre. Or, la main d'œuvre est souvent indispensable au bon fonctionnement d’une activité. Pour pallier ce problème, vous allez contracter un prêt auprès d’une autre entreprise.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Discutez avec nous sur What's App