Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Comment déduire les frais de repas ?

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 3 min

Photo de couverture de l'article

Les travailleurs indépendants soumis à l’impôt sur le revenu sous le régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non-commerciaux (BNC) peuvent déduire les frais de repas. En effet, ces frais peuvent être déduits du résultat de l’entreprise sous certaines conditions.

1. Les conditions générales

Pour que des frais de repas professionnels soient déductibles, il faut impérativement respecter certaines conditions. Pour être déductibles de l’impôt sur le revenu, il est nécessaire que les dépenses engager soit dans le cadre professionnel comme par exemple, le déplacement professionnel chez un client ou repas d’affaires. Si les frais de repas sont personnels, il ne sera pas possible de les déduire de l’impôt sur le revenu. Ensuite, chaque frais engendré doit être justifié, il faut donc demander une facture au restaurant en question.

"Les frais engagés doivent être dans l’intérêt de l’entreprise."

En revanche, les repas pris au domicile du gérant ou encore un repas préparé par lui-même ne peut pas être déductible de l’impôt sur le revenu. Ce genre de dépenses ne peut donc pas être pris en compte pour réduire le montant du bénéfice imposable.

2. Deux cas de frais de repas déductibles

Il est possible de déduire les frais de repas du résultat de la société. Pour cela, certaines conditions doivent donc être respectées et principalement, les frais engagés doivent être dans l’intérêt de l’entreprise. L’administration fiscale distingue deux types de frais de repas : le déjeuner d’affaires et les repas personnels du gérant. Les déjeuners d’affaires où le dirigeant reçoit à dîner des prospects, des clients ou encore des partenaires dans le cadre de l’entreprise.

a. Les frais de déjeuners d’affaires

Du moment où les frais liés à un déjeuner d’affaires sont justifiés, ces frais peuvent alors faire l’objet d’une déduction. Pour justifier la déduction sur l’impôt sur le revenu, il est nécessaire d’indiquer l’identité des invités lors du repas d’affaires. Par ailleurs, il faut indiquer les sociétés que chaque invité représente afin que les frais soient justifiés comme une dépense professionnelle.

b. Les frais de restauration (repas seul)

Dans le cas d’un déjeuner seul, la déduction se fait sous certaines conditions. C’est un point très encadré. Les gérants qui peuvent bénéficier de cette déduction sont les gérants d’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) et les entrepreneurs individuels. Il faut impérativement que les frais de repas soient correctement justifiés (prouver par une note de restaurant ou une facture). Ensuite, il faut que les conditions d’exercice ne permettent pas à l’entrepreneur de rentrer déjeuner chez lui (lier par exemple aux horaires d’ouverture et fermeture de l’entreprise, la distance entre le domicile et le lieu de travail).

3. Le montant des frais déductibles

On rappelle que seuls les frais engagés dans un repas professionnel peuvent être déductibles. Le montant déductible correspond à la différence entre les frais de repas réellement engagés et l’évaluation forfaitaire de l’avantage en nature nourriture. En revanche, il existe une limite d’exonération des indemnités pour les frais de repas des salariés. En effet, À partir d’une certaine somme, les dépenses engagées sont considérées comme excessive et dans ce cas, ils ne sont pas déductibles.

Voici un tableau récapitulatif. Il regroupe les montants maximal toutes taxes comprises déductible des frais supplémentaires de repas, par jour, en fonction de l’année d’engagement des dépenses

Pour mieux comprendre voici un exemple : sur une dépense de 15€ TTC pour un repas d’affaires en 2018, le gérant peut alors déduire les frais de repas de 10,20€ (15€ - 4,80€).

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Vous êtes freelance et travaillez avec des clients étrangers? Pour facturer à l'international il y a certaines informations à prendre en compte. Zone UE ou hors UE ? Quelle devise ? Avec ou sans TVA ? Dans cet article nous allons aborder tous ces sujets. 1- Rappel : Qu’est-ce qu’un freelance ? En guise de rappel, l’anglicisme freelance signifie, en français, travailleur indépendant et autonome.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Karine Le Marchand, ambassadrice Clementine.fr

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.2 sur 5 sur