Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Qu'est-ce que l’écriture comptable

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 3 min

Photo de couverture de l'article

Dans le cadre des démarches de la création d’une entreprise, un créateur doit pouvoir anticiper les éléments comptables de son activité. Effectuer la comptabilité d’une entreprise est un élément indispensable à son développement. Tenir la comptabilité de votre entreprise vous permet de pouvoir être en règle auprès du fisc. Au cours du fonctionnement de la société que vous vous apprêtez à mettre sur pied, le concept d’écriture comptable vous sera incontournable. Il serait donc nécessaire qu’en votre qualité d’entrepreneur, vous puissiez en prendre connaissance. De ce fait, qu’est-ce qu’une écriture comptable ? Nous allons tout vous expliquer. 

1- Définition : Qu’est-ce que l’écriture comptable ? 

Il s’agit d’un processus d'enregistrement d'un flux commercial, économique et financier au sein des comptes. De manière générale, ce processus est documenté dans un journal.

2- La base du concept d’écriture comptable 

L’écriture comptable est la base du cheminement qui permet de tenir la comptabilité d’une entreprise. Il s’agit en conséquence d’une opération simple qui nécessite néanmoins une concentration optimale. L’écriture comptable est en effet la plaque tournante de la tenue des différents journaux comptables d’une entreprise. Mais pas que. Puisque celle-ci influence également les grands livres, les balances, les mises à jour au sein des données, les informations disponibles au sein de la comptabilité et l’établissement des états financiers, à savoir les comptes de résultats, les bilans, les annexes, etc. 

3- Enregistrer une écriture comptable 

L’enregistrement de l’écriture comptable requiert le respect de certaines règles. Ceci dans le but de limiter au maximum les erreurs qui peuvent s’avérer, devenir coûteuses pour les entreprises concernées. Ainsi, les règles à respecter sont les suivantes : 

  • Procéder à l’enregistrement de certaines mentions obligatoires, à savoir la date de l’opération, le numéro,  le nom des comptes mouvementées, le libellé, le montant du mouvement des comptes, la précision du journal utilisé ;

  • Posséder une pièce comptable qui sert de justificatif quant à la réalisation de l’écriture en cas de contrôle ; 

  • La partie double, qui suggère que le débit devrait obligatoirement être égal au crédit. 

4- La chaîne de production comptable 

Comme nous l’avons mentionné en amont, la production de l’écriture comptable ne peut se faire qu’au sein d’un journal. Il existe ainsi plusieurs types de journaux comptables. Les plus utilisés sont les suivants : 

  • Le journal de banque qui regroupe les enregistrements des relevés bancaires ;

  • Le journal de paie qui concerne les enregistrements des écritures de paie ;

  • Le journal de caisse qui concerne les enregistrements de la caisse, notamment en espèce ; 

  • Le journal d’achat qui regroupe les enregistrements des factures d’achats ; 

  • Le journal de ventes qui concerne les enregistrements des factures de ventes ; 

  • Le journal des opérations diverses regroupe les écritures d’inventaires, les déclarations TVA et d’autres écritures de régularisation. 

En définitive : L’écriture comptable est une opération qui a pour objectif de traduire les flux monétaires au sein des comptes d’une entreprise. De ce fait, celui-ci doit être réalisé par le comptable avec la plus grande attention. Puisqu’une erreur lors de sa rédaction a des répercussions directes sur la qualité de l’information financière produite. L’information quant à la santé financière d’une entreprise se retrouve alors biaisée. En cette nouvelle année, si vous souhaitez démarrer une activité, nous vous invitons à prendre le taureau par les cornes et à commencer à créer votre entreprise

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Lorsque vous exercez en freelance (c'est-à-dire à votre propre compte), votre clientèle peut provenir de n'importe quelle région du monde. Il serait donc intéressant pour vous de pouvoir vous renseigner, dans quels cas, il vous est possible de procéder aux méthodes de facturation à l’étranger.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Discutez avec nous sur What's App