Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Tout savoir sur les acomptes d’impôt sur les sociétés

Taxes et impôts

Dernière mise à jour le · 4 min

Photo de couverture de l'article

Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés versent 4 acomptes d'impôt sur les sociétés. Ces versements s’effectuent à chaque exercice sous certaines conditions. Découvrez quelles entreprises sont concernées par ces acomptes d’IS et comment cela fonctionne.

1. Qui est concerné ?

Toutes les entreprises ne sont pas concernées par le paiement des acomptes d’impôt sur les sociétés. En effet, les entreprises concernées sont celles dont les bénéfices sont imposés à l’impôt sur les sociétés et qui ont un IS excédant 3 000 euros au titre du dernier exercice clos. Par conséquent, les entreprises ne répondant pas à ces deux critères sont dispensées de payer des acomptes d'impôt sur les sociétés. Il est toutefois possible aux entreprises de payer des acomptes de façon volontaire.

De plus, d’autres entreprises sont dispensées de payer des acomptes d’IS. En effet, les sociétés nouvelles au titre de leur premier exercice comptable et les sociétés qui bénéficient d’une exonération temporaires d’IS ne sont pas non plus obliger de payer des acomptes d'impôt sur les sociétés.

2. Calculer les acomptes d'impôt sur les sociétés

"Les acomptes d'impôt sur les sociétés se calculent sur la base de l’IS liquidé sur l’année précédente." 

Il est prévu par l’administration fiscale que le recouvrement de 100 % du montant de l’IS au cours de l’année précédente intervient grâce à ces acomptes. Cela signifie que chaque acompte est égal à 25 % de l’IS de l’année précédente.

En revanche, le montant de L’IS est connu après le paiement du premier acompte, donc le premier acompte correspond à 25 % de l’IS de l’année N-2. Par exemple, une entreprise en mars 2016 qui clôture le 31 décembre devra payer un acompte d’IS de 25 % de l’IS de 2014.

Par conséquent, le deuxième acompte est composé de 25 % de l’impôt sur les sociétés de l’année précédente et également de la régularisation du premier acompte. Le deuxième acompte est donc égal à 50 % de l’IS de l’année précédente auquel on soustrait le premier acompte.

Concernant le troisième et quatrième acompte, il se calcule de façon classique à savoir 25 % de l’IS de l’année précédente. Ainsi, le montant total des acomptes payés en N est égale au montant de l’IS payé en N-1.

Exemple

Une entreprise qui clôture le 31 décembre à eu un impôt sur les sociétés de 5500 euros en 2014 et de 7000 euros en 2015, voici le calcul des acomptes d'impôt sur les sociétés de 2016 :

  • 1er acompte : 25% * 5500 = 1375€

  • 2eme acompte : (50% * 7000) – 1375 = 2125€

  • 3eme acompte : 25% 7000 = 1750€

  • 4eme acomptes : 25% 7000 = 1750€

3. Quand faut-il payer ?

Les dates de paiement des acomptes sont définies au 15 mars, 15 juin, 15 septembre et le 15 décembre. En revanche, en fonction de la date de clôture de l’exercice de l’entreprise, l’ordre des acomptes varie. Voici un tableau récapitulatif des dates et acomptes à payer.

Lorsqu’une entreprise est soumise à l’impôt sur les sociétés, elle est tenue de payer les acomptes d'impôt sur les sociétés même si la durée de l’exercice de l’entreprise n’est pas d’un an. Dans ce cas, il se peut que des entreprises payent plus ou moins de quatre acomptes en fonction de la durée de l’exercice.

4. Le solde de l’IS

Les acomptes d'impôt sur les sociétés permettent d’anticiper le paiement de l’impôt sur les sociétés. C’est seulement après la clôture de l’exercice que le montant de l’IS peut être déterminé. Cela implique trois conséquences en fonction du montant de l’IS :

  • Dans le cas où l’IS est supérieur au total des acomptes, la société doit alors verser un solde IS.

  • Si l’IS est égale aux quatre acomptes, IS est alors acquitter auprès de l’administration fiscale

  • Enfin, si l’IS est inférieur aux quatre acomptes, l’entreprise pourra se faire rembourser ou déduire directement sur les acomptes avenir.

Le cas échéant, le solde de l’IS devra être envoyé à l’administration fiscale :

Le 15 mai au plus tard pour les entreprises clôturant le 31 décembre

ou alors

Le 15 du quatrième mois qui suit la clôture de l’exercice de l’entreprise pour toutes autres dates de clôture.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Taxes et impôts

Qu’est-ce que la prime d'émission ?

En fonction de vos différents besoins et en tant que chef d’entreprise, il se peut que vous soyez amené à un moment donné à procéder à l’augmentation de votre capital social. Si cette situation est fréquente, elle est réalisable en tenant compte d’un concept comptable majeur : la prime d’émission.

· 3 min

Taxes et impôts

Taxe PUMA : tout ce que vous devez savoir en 2024

En France, la prise en charge des frais de santé par la Sécurité sociale est devenue obligatoire pour toutes les personnes qui résident de manière stable et régulière sur le sol français. La règle est en vigueur au sein du territoire depuis le 1er janvier 2016 (art.

· 5 min

Taxes et impôts

Les bénéfices d’exploitation agricole

En France, l'agriculture fait partie des secteurs d’activités les plus répandus. Il s’agit d’une idée d’entreprise dans laquelle vous pouvez vous lancer si vous aspirez à devenir entrepreneur. Seulement, le domaine de l’agriculture implique de prendre connaissance de certains concepts comptables qui s’imposeront à vous dans le cadre de votre activité.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.2 sur 5 sur