Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Le compte courant bancaire

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 4 min

Photo de couverture de l'article

De nos jours, presque tout le monde possède un compte en banque. Il s’agit d’un outil qui est devenu indispensable au sein de la société actuelle. Il permet principalement de pouvoir assurer la gestion de vos avoirs monétaires. Lorsqu’on parle de compte en banque, nous pensons en premier lieu au compte courant. Mais qu'est-ce qu’un compte courant et quelles sont ses particularités ? Ensemble, nous allons étudier la question. 

1- Qu’est-ce qu’un compte courant ? 

Il s’agit d’un compte qui a pour but de supporter les différentes transactions financières. Il est généralement utilisé pour des transactions de versement, de paiement, de prélèvement, de virement et d’encaissement de chèques

2- Les particularités d’un compte courant

Un compte courant est toujours créé sur la base de votre situation. Dès lors, il peut y avoir deux principales déclinaisons. Il peut soit s’agir d’un compte courant personnel, soit s’agir d’un compte courant professionnel. À partir de là, plusieurs types de compte peuvent être élaborés. 

2-1- Le compte bancaire collectif 

Il s’agit d’un compte qui intervient lorsque sa possession doit être partagée entre plusieurs personnes. Théoriquement, ces personnes doivent toujours agir de manière collective. De ce fait, les opérations liées à ce compte doivent nécessiter les accords de tous les titulaires pour être effectuées (excepté le cas d’un compte joint). 

2-2- Le compte bancaire individuel 

Contrairement au compte en banque collectif, celui-ci se veut être destiné à une personne unique. Cette personne est désignée et reconnue comme étant titulaire du compte auprès de la banque. 

3- Comment ouvrir un compte courant ? 

Afin de pouvoir ouvrir un compte courant, il faut dans un premier temps pouvoir faire le choix d’une banque. Parmi les banques possibles, vous pourrez faire le choix d'une banque traditionnelle (BNP Paribas, Société Générale, etc), ou d’une banque en ligne (Boursorama, Hello Bank…) . Pour pouvoir y créer un compte, vous devez signer des conventions qui mettront en avant des accords entre vous et la banque désignée. Une fois que ceci aura été fait, vous recevrez votre Rib (Relevé d’identité bancaire) ainsi que vos moyens de paiement qui sont obligatoirement des cartes bancaires et plus facultativement des chéquiers.  

4- La notion de débit et de crédit 

On dit qu’un compte bancaire est créditeur lorsque le total des avoirs se trouve dans le positif. En clair, il s’agit de la situation par laquelle le total des avoirs entrant est supérieur au total des avoirs sortant. En revanche, la situation est inverse lorsqu’il s’agit d’un compte bancaire débiteur. Ainsi, nous parlons de compte bancaire débiteur lorsque le total des avoirs entrants est inférieur au total des avoirs sortant. Lorsque cette situation se produit, le compte est dès lors dans le négatif.  

5- Les différences entre le compte courant et le compte d’épargne

Si vous pensez qu’un compte courant est l’équivalent d’un compte épargne, vous vous trompez. Ces deux comptes sont totalement différents et ne possèdent pas les mêmes objectifs. Pour vous aider à comprendre, nous allons comparer le fonctionnement de nos deux éléments. 

5-1- Fonctionnement du compte courant 

L’ouverture d’un compte courant peut nécessiter dans certains cas et en amont, le dépôt du montant minimum. Lorsque vous choisissez de créer ce compte, des moyens de paiements vous sont proposés. Il peut respectivement s'agir d’une carte de débit ou d’une carte de débit immédiat.  Vous vous réservez alors de droit de demander à votre banque, l’obtention de chéquier. 

5-2- Fonctionnement du compte d’épargne 

Comme son nom l’indique, un compte épargne sert principalement à épargner de l’argent. Ainsi, lorsque vous ouvrez un compte épargne, vos moyens de paiement en rapport avec lui sont limités. À la limite, vous pourrez obtenir une carte de retrait uniquement fonctionnelle quand vous souhaitez retirer de l’espèce. Cette carte de retrait ne peut vous être attribuée que si votre compte épargne est un compte de nature non basique. Ce qui veut dire que celui-ci n'est pas verrouillé. 

Important : En France, il n’est pas obligatoire de détenir un compte bancaire. Aucun texte juridique ne vous oblige à l’élaborer.  En avoir est en revanche fortement recommandé. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la comptabilité, nous vous invitons à consulter ici, le blog de Clémentine. Votre leader français de l’expertise-comptable 100 % en ligne.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Lorsque vous exercez en freelance (c'est-à-dire à votre propre compte), votre clientèle peut provenir de n'importe quelle région du monde. Il serait donc intéressant pour vous de pouvoir vous renseigner, dans quels cas, il vous est possible de procéder aux méthodes de facturation à l’étranger.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Discutez avec nous sur What's App