Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Les Cotisations Sociales du RSI

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 3 min

Photo de couverture de l'article

Le Régime Social des Indépendants (RSI) est l’interlocuteur social unique des indépendants actifs artisans et commerçants pour toute leur protection sociale. Les cotisations sociales sont réparties de la manière suivante : maladie-maternité, indemnités journalières, allocations familiales, retraite de base, retraite complémentaire, invalidité-décès, contribution à la formation professionnelle et CSG-CRDS. Voici une présentation des différentes cotisations sociales du RSI.

1. Cotisation maladie-maternité

Cette cotisation permet de bénéficier de l’ensemble des prestations maladie-maternité :

  • Une couverture maladie pour l’assuré et les membres de sa famille identique à celle des salariés (mêmes taux et mêmes conditions de remboursement),- Une assurance maternité complète en cas de grossesse ou d’adoption,

  • Une couverture maladie universelle complémentaire en cas de revenus faibles ou une aide pour souscrire une assurance maladie complémentaire.

2. Cotisation indemnités journalières

Cette cotisation permet d’obtenir le versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail pour cause de maladie ou d’accident.

Les indemnités sont calculées sur la base du revenu moyen soumis à cotisations des trois dernières années.

3. Cotisation allocations familiales

Cette cotisation permet de bénéficier des allocations familiales versées par la CAF dans les mêmes conditions que les salariés :

  • Compensation des charges familiales (naissance, enfant à charge, garde, rentrée scolaire),- Prestations liées au logement, handicap, précarité, etc.

4. Cotisation retraite de base

La cotisation versée au titre de l’assurance vieillesse de base permet de bénéficier d’une retraite de base calculée de la même manière que les salariés.

Le régime est géré en répartition et se fonde sur la solidarité nationale. Il garantit des pensions égales à celles des salariés non cadres du secteur privé pour une durée et un niveau de cotisation identique.

5.Cotisation retraite complémentaire

Depuis le 1er janvier 2013, les artisans et les commerçants bénéficient de droits identiques en matière de retraite complémentaire.

Ce régime commun fonctionne selon les mêmes principes que les régimes de retraite complémentaire des salariés.

6. Cotisation invalidité-décès

Cette cotisation permet de bénéficier, sous certaines conditions, d’une pension d’invalidité avant l’âge de départ à la retraite.

L’assurance décès garantit le versement aux ayants droit d’un capital décès quel que soit le statut de l’assuré décédé : assuré cotisant ou assuré retraité.

7. Contribution à la formation professionnelle

Le versement de cette contribution permet de bénéficier d’un droit à la formation professionnelle continue :

  • Pour les commerçants, elle sera collectée par le RSI,- Pour les professions libérales, elle est recouvrée par l’Urssaf.

8. CSG - CRDS

La Contribution Sociale Généralisée (CSG) et la Contribution pour le Recouvrement de la Dette Sociale (CRDS) sont des contributions sociales.

Elles n’ouvrent pas directement de droit mais elles participent au financement et à la résorption de l’endettement de la sécurité sociale.

Choisissez un Expert-Comptable en ligne pour la réalisation de votre bilan !

En savoir plus

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Lorsque vous exercez en freelance (c'est-à-dire à votre propre compte), votre clientèle peut provenir de n'importe quelle région du monde. Il serait donc intéressant pour vous de pouvoir vous renseigner, dans quels cas, il vous est possible de procéder aux méthodes de facturation à l’étranger.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Discutez avec nous sur What's App