Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Les obligations RSE des TPE-PME

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 3 min

Photo de couverture de l'article

Éthiquement, la totalité des entreprises est concernée par l’influence qu’elle exerce sur la société. Et ce, d’un point de vue environnemental, économique, moral et social. Il est naturellement recommandé aux entreprises d’adopter des comportements écoresponsables. C’est ici qu’un élément majeur intervient.  Celui de la RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale). Quelles en sont donc ces obligations ? Nous vous disons tout ! 

1- Qu’est-ce que la RSE ?

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est un concept qui vise à encourager les sociétés à tenir compte de l’impact de leurs activités sur l’environnement et la société. À l’origine, il ne s’agit pas d’une loi, mais bien d’une mise en place consciente qui part sur la base du volontariat. 

2- Les sociétés concernées par la RSE

Comme nous l’avons mentionné en amont, tous les types de sociétés sont tenus de tenir compte de la RSE. Toutefois, pour certaines entreprises, ceci relève d’une règle. Il s’agit ici principalement des sociétés cotées qui possèdent plus de 500 salariés, dont le total du bilan est supérieur à 20.000.000 d’euros et dont le chiffre d’affaires excède les 40.000.000 d’euros. 

Mais ce n'est pas tout. Certains types de sociétés non cotées sont également soumis aux règles en vigueur. Il s’agit des sociétés non cotées qui totalisent plus de 500 salariés et possèdent des chiffres d’affaires et des totaux de bilan d’une valeur minimale de 100 millions d’euros.

3- Les obligations auxquelles sont soumises les PME-TPE 

Il existe cependant des confusions à ne pas faire. Avant d’entamer le vif de notre sujet, il est important d’éclaircir ce point. La RSE n’est pas perçue à la base comme étant un élément obligatoire. Ceci est dû au fait qu’elle n’est pas appliquée de manière directe. En effet, la responsabilité sociale des entreprises tourne autour des thématiques environnementales et sociétales qui, elles, font en revanche l’objet d'obligations réglementaires. 

La base n’étant donc pas obligatoire, il n’existe que des obligations non réglementaires. 

3-1- Les obligations non réglementaires des PME-TPE

Pour être clair, les PME et les TPE n’ont pas l'obligation de rendre des comptes de manière officielle sur leurs impacts sociaux et environnementaux. En revanche, de plus en plus d’obligations non réglementées prennent naissance aux niveaux des marchés publics, des investisseurs et des donneurs d’ordre.  En conséquence, il revient aux PME et aux TPE de prendre en compte les éléments suivant : 

  • Les cahiers de charges exigent de plus en plus de critères RSE. Dans le cadre d’une réponse à un appel d’offres public. Ainsi, les PME/TPE qui sont en collaboration avec le secteur public doivent anticiper les critères RSE recommandés ; 

  • Le même principe est également appliqué en ce qui concerne les investisseurs et des donneurs d’ordres qui, sont de plus en plus attentifs aux critères RSE ; 

  • De plus, les grandes entreprises doivent se plier au devoir de vigilance qui est  en vigueur en France depuis 2017. Elles doivent ainsi “assumer” les dégâts causés par leurs activités.  Ces dommages comprennent ceux qui ont été réalisés par leurs sous-traitants. Et donc, potentiellement, par les TPE et les PME. Ainsi, si elles souhaitent continuer à collaborer avec les multinationales, les petites entreprises doivent se soumettre à la RSE. 

4- Les intérêts de la démarche RSE

Le fait de se plier au processus RSE représente de nombreux facteurs avantageux. Il s’agit pour vous de : 

  • Pouvoir vous positionner devant la concurrence ; 

  • Répondre aux attentes de vos salariés ; 

  • Participer à résoudre les problèmes environnementaux et sociaux qui menacent la société ; 

  • Collaborer aux côtés de l’économie sociale et soutenir les initiatives solidaires. 

Si vous souhaitez en apprendre davantage, nous vous invitons à consulter ici, le blog de Clémentine. Votre leader français de l’expertise-comptable 100 % en ligne.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Lorsque vous exercez en freelance (c'est-à-dire à votre propre compte), votre clientèle peut provenir de n'importe quelle région du monde. Il serait donc intéressant pour vous de pouvoir vous renseigner, dans quels cas, il vous est possible de procéder aux méthodes de facturation à l’étranger.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Karine Le Marchand, ambassadrice Clementine.fr

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur