Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Qu’est-ce que la taxe sur les salaires ?

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 5 min

Photo de couverture de l'article

En tant que chef d’entreprise, il se peut que vous ayez à procéder au recrutement de salariés qui vous aideront à développer votre activité. Cependant, vous n'êtes pas sans savoir que le recrutement des salariés pour votre entreprise requiert de procéder au remplissage de certaines formalités et de s’acquitter de certains montants auprès de l’administration fiscale. Parmi les formalités à remplir, il existe le règlement de la taxe sur les salaires (TS). Cette taxe concerne principalement les entreprises qui ne sont pas soumises à la TVA. Celle-ci est déterminée en fonction des rémunérations versées au cours de l’année par application d’un barème progressif. Mais voyons ça plus en détail.

1- Qu’est-ce que la taxe sur les salaires ? 

Il s’agit d’une charge dont doivent s’acquitter les entreprises françaises qui ne sont pas soumises à la TVA sur la totalité de leur chiffre d’affaires. La taxe sur les salaires est exonérable sous certaines conditions. 

2- Qui sont les concernés par la TS ? 

Les personnes qui sont redevables à la taxe sur les salaires sont les employeurs qui exercent principalement sur le sol français et qui remplissent, au moins, l’une des conditions ci-dessous : 

  • Ne pas être soumis au paiement de la TVA, l’année de versement des rémunérations ; 

  • Être partiellement taxable à la TVA l’année de versement des rémunérations et avoir été soumis au paiement de la TVA sur moins de 90 % de votre CA au cours de l'année précédente ; 

  • Avoir été soumis au versement de la TVA sur moins de 10 % de votre chiffre d’affaires avant l’année du versement des rémunérations. 

Important : Les éléments mentionnés en amont ne sont pas les seuls indicateurs quant à la redevance d’une entreprise ou d’un employeur à la taxe sur les salaires. De ce fait, la taxe concerne principalement certaines professions libérales, les établissements publics (exceptés les groupements de communes), les établissements bancaires et financiers, les établissements d’assurances, les organismes administratifs et sociaux, les sociétés à activité civile (sauf la société de négoce de biens et de construction d’immeuble), les propriétaires fonciers, les organismes mutualistes, les organismes coopératifs et les professionnels agricoles. 

2-1- Mise en situation 

Afin que vous puissiez mieux comprendre comment est déterminée l’éligibilité des employeurs au règlement de la taxe sur les salaires, nous allons vous proposer une situation possible. Nous admettons ici que vous êtes à la tête d’une entreprise qui n’a pas été soumise au paiement de la TVA en 2022, on considère également que vous avez été soumis à la TVA sur moins de 10% du chiffre d’affaires que vous avez réalisé en 2020. Dans le cas d’espèce, votre entreprise sera en principe soumise à la taxe sur les salaires au titre de l’année 2023.

3- Les cas d’exonération

Il existe des situations qui peuvent faire en sorte que votre entreprise soit exonérée de la taxe sur les salaires. Ainsi, les employeurs qui ne sont pas soumis à cette taxe sont les suivants : 

  • Les États et collectivités publiques ;

  • Les établissements d’enseignements supérieurs qui délivrent des diplômes d’État bac+5, à savoir les écoles de commerce, les grandes écoles, les universités, etc ; 

  • Certains établissements agricoles ;

  • Certains établissements publics ;

  • Les employeurs dont le chiffre d'affaires hors taxe de l'année civile précédente ne dépasse pas les limites de la franchise en base de TVA. 

4- Le taux de soumission à la taxe sur les salaires

Les personnes et organismes qui, l'année civile précédant celle du paiement des rémunérations, ont été assujettis à la TVA sur moins de 90 % de leur chiffre d'affaires, sont redevables de la taxe sur les salaires.

Pour ces personnes et organismes, l'assiette de la taxe est obtenue en multipliant le montant total des rémunérations imposables par le rapport existant l'année précédant celle du paiement de ces rémunérations, entre les recettes n'ayant pas ouvert droit à déduction de la TVA et le total des recettes.

Exemple : 

Rémunérations imposables (année N) = 100

Recettes totales (année N-1) = 300 se répartissant comme suit :

  • Recette correspondant à des opérations hors champ d'application de la TVA : 160

  • Recette correspondant à des opérations dans le champ d'application de la TVA : opération taxée : 60, opération exonérée n'ouvrant pas droit à déduction : 80.

Le rapport d'assujettissement à la taxe sur les salaires est égal à : ((160 + 80) / 300) x 100 =80 %

Pour ces organismes, l'assiette de la taxe est égale à : 100 x 80 % = 80.

Important : Vous n’avez pas à vous acquitter de la taxe lorsque sa valeur est inférieure à 1200 euros. De ce fait, les déclarations de liquidation et de régularisation ne sont pas à déposer. 

5- Le taux global appliqué à la taxe sur les salaires 

La taxe est déterminée sur la base d’un barème progressif. Ce barème progressif est appliqué aux rémunérations individuelles annuelles versées en base imposable. Le barème progressif sur lequel on se base comporte, en conséquence, le taux normal qui est à appliquer sur le montant total des rémunérations brutes individuelles. Mais ce n’est pas tout, il comporte également des taux majorés qui s’appliquent aux rémunérations brutes individuelles qui dépassent certains seuils. Tout ceci est illustré dans le tableau ci-dessous :

5-1- Mise en situation

Ici, nous admettons qu’en 2021, vous disposiez d’un salarié à qui vous avez versé un salaire brut mensuel de 5600 euros. Vous avez donc souhaité déterminer quelle est la taxe sur son salaire dont vous devriez vous acquitter en 2022.  Afin de calculer la taxe sur les salaires qui incombait ce salarié, vous avez posé l’opération suivante : 

[5.600 x 4.25%] + [(1334-668) x 4.25 %] + [(5600-1334) x 9.35 %] = 665. 76 

La taxe sur les salaires dont vous vous êtes acquitté en 2022 pour ce salarié était ainsi de 666 € (montant de 665.76 € arrondi). 

Si vous souhaitez en apprendre davantage, nous vous invitons à consulter ici, le blog de Clémentine. Votre leader français de l’expertise-comptable 100 % en ligne. 

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Lorsque vous exercez en freelance (c'est-à-dire à votre propre compte), votre clientèle peut provenir de n'importe quelle région du monde. Il serait donc intéressant pour vous de pouvoir vous renseigner, dans quels cas, il vous est possible de procéder aux méthodes de facturation à l’étranger.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Karine Le Marchand, ambassadrice Clementine.fr

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur