Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

S'associer en micro-entreprise : comment faire ?

Création et financement

Dernière mise à jour le · 5 min

Photo de couverture de l'article

Dans le cadre de votre activité entrepreneuriale, il se peut que vous ayez besoin de compétences variées à votre disposition. Une solution est envisageable : s'associer à plusieurs autres micro-entrepreneurs pour combler ce besoin de compétences. Cependant, cette décision représente-t-elle un réel atout pour votre entreprise ? Et si oui, comporte-t-elle des risques ? Découvrons cela ensemble.

Pourquoi s’associer entre micro-entrepreneurs ?

S’associer à d’autres micro-entrepreneurs aux compétences diversifiées peut très vite constituer un avantage considérable pour votre entreprise. Vous pouvez par exemple :

  • Optimiser vos offres pour les clients potentiels en étendant le champ de votre activité grâce aux nouvelles compétences acquises.

  • Booster votre chiffre d’affaires avec des offres plus complètes, générant l’apparition de contrats plus importants, et donc davantage de rémunération.

  • Répartir les différentes charges qui incombent à votre activité, tel que le loyer d'un local partagé avec vos nouveaux associés.

Les erreurs à éviter

Bien que l'association entre micro-entrepreneurs soit très bénéfique, elle peut dans certains cas nuire à votre activité. Ainsi, il vaut mieux prendre certaines précautions pour prévenir de possibles manquements.

Ne pas prévoir de plan B

Dans le cadre d'une collaboration avec un autre professionnel, il est préférable de prévoir un plan B afin d'anticiper d’éventuels litiges. Pour proposer des services plus complets, les offres que vous mettez en place dépendent également du savoir-faire de l’entrepreneur associé. Or, il est possible qu’au cours de votre collaboration, vos visions de l'activité divergent. Dans le cas énoncé, mieux vaut envisager une alternative viable, plutôt que de vous retrouver dans une situation inconfortable avec un associé.

Travailler avec une personne inconnue

Afin de proposer des services de qualité, vérifiez en amont les compétences et les visions du professionnel avec qui vous souhaitez travailler. Comprendre et connaître la personne qui vous accompagnera dans le cadre de votre activité est une nécessité.

Rédiger une facture seul

Lorsque vous êtes auto-entrepreneur et que vous exercez en collectif, il est recommandé de facturer à la prestation. Ainsi, chaque prestation doit valoir une facture. Il est également conseillé de ne pas facturer plusieurs prestations au même nom : le professionnel qui émet toutes les factures en son nom peut dépasser le seuil de chiffre d’affaires associé au régime micro-entrepreneur.

Les solutions pour s’associer en micro-entreprise

Pour s’associer en micro-entreprise, il est indispensable de prendre des précautions particulières et de rester dans un cadre légal bien défini. Heureusement, plusieurs solutions existent pour que vous exerciez votre activité auprès d’autres auto-entrepreneurs dans un milieu plus formel. Elles sont également valables si vous ne souhaitez pas modifier votre statut juridique.

Contrat de partenariat commercial

Le contrat de partenariat commercial développe votre activité commerciale. Ainsi, vous avez la possibilité de collaborer de manière continue et bénéficier des compétences de votre partenaire commercial. Chaque entrepreneur garde son indépendance et n’est soumis à aucun lien de subordination avec ses collaborateurs. Cependant, ils auront un but commun. De nombreux points doivent être abordés, parmi lesquels :

  • Les prestations proposées

  • Les tarifs pratiqués

  • La facturation

Groupement d'intérêt économique (GIE)

Le GIE vise à faciliter le développement des entreprises en combinant les moyens matériels et humains de chacun. Dans ce cas, vous vous regroupez entre plusieurs micro-entrepreneurs via le GIE et proposez à vos clients des offres communes comptant les ressources de chaque membre.

Sous-traitance

La sous-traitance permet de confier une partie du travail que vous effectuez à une autre personne travaillant pour votre compte. Un contrat de sous-traitance de prestation de services en bonne et due forme doit être signé, précisant les droits et obligations des entrepreneurs.

Société civile de moyens (SCM)

La SCM est une forme juridique atypique qui s’adresse à tout auto-entrepreneur exerçant une activité libérale. Elle permet aux associés de mettre en commun les moyens nécessaires à la réalisation de leur activité, sans exercer d’activité commerciale propre.

Société en participation (SEP)

La SEP est un simple contrat régissant la collaboration entre deux ou plusieurs micro-entrepreneurs. Les auto-entrepreneurs conservent leurs biens propres mis à disposition et ne s’engagent pas par les actes de l’autre. Cette structure est utile pour soumissionner à des appels d’offres sans constituer de société.

Coworking

Le coworking permet d'échanger avec d’autres micro-entrepreneurs sans obligation d’engagement. Les espaces de coworking facilitent les collaborations informelles et peuvent aboutir à des partenariats plus structurés.

Les avantages de cette association

S’associer en micro-entreprise offre de belles perspectives aux micro-entrepreneurs. En empruntant cette voie, ils peuvent :

  • Élargir leurs offres en proposant des prestations de services plus complètes à leur clientèle.

  • Accroître leur potentiel commercial en se démarquant de la concurrence.

  • Alléger les charges en partageant un local.

Afin de bénéficier de tous ces avantages, il est crucial de définir le cadre de cette collaboration. Notamment, les professionnels doivent veiller aux points suivants :

  • Conservation de leur liberté dans les décisions

  • Absence de lien de subordination

  • Règles de facturation

Pour ne rien laisser au hasard, il est vivement conseillé de consulter une plateforme spécialisée avec des assistants juridiques capables d’éclaircir ces points et d’apporter des informations.

Les risques de s’associer en micro-entreprise

En l’absence de cadre juridique strict, s’associer en micro-entreprise présente des risques. Les autorités compétentes pourraient interpréter les décisions des micro-entrepreneurs collaborateurs et les sanctionner en conséquence :

  • Requalification en société de fait : Une collaboration régulière peut être assimilée à une société, entraînant des obligations fiscales et sociales supplémentaires.

  • Accusations de fraude fiscale et d’abus de droit : Le partage des factures entre entrepreneurs peut être considéré comme une fraude pour profiter des avantages du régime simplifié.

  • Responsabilité illimitée et solidaire : Les entrepreneurs peuvent être tenus solidairement responsables des dettes engagées dans le cadre de leur collaboration.

Conclusion

S’associer entre micro-entrepreneurs peut être très bénéfique pour élargir ses compétences et augmenter son chiffre d’affaires. Cependant, il est essentiel de bien encadrer cette association pour éviter les risques juridiques et fiscaux. Opter pour des solutions comme le contrat de partenariat, le GIE, la sous-traitance, la SCM, la SEP ou le coworking permet de collaborer efficacement tout en préservant les avantages du statut de micro-entrepreneur.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Création et financement

EURL ou SASU : le guide pour choisir son statut

Lors de la création d’une entreprise, choisir le bon statut juridique est une étape cruciale. Ce choix influence plusieurs aspects de votre société, tels que le régime fiscal, la protection sociale et la responsabilité des associés. Si vous envisagez de créer une entreprise seul, vous pourriez vous demander quel statut juridique choisir entre EURL ou SASU.

· 7 min

Création et financement

À quoi sert un organisme de gestion agréé (OGA) ?

Un organisme de gestion agréé (OGA) est une personne morale qui a pour but de détecter et de prévenir les potentielles erreurs qui relèvent de la fiscalité.  Pour le dirigeant d’une entreprise, le fait d’adhérer à un OGA n’est pas anodin. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi.

· 3 min

Création et financement

Les avantages et les inconvénients de la SARL de famille

Dans le cadre de vos activités entrepreneuriales, il se peut que vous décidiez de mettre sur pied une entreprise familiale. Dans ce cas, une SARL pourrait s’avérer être la forme juridique idéale ! Ici, votre objectif est de mettre sur pied une entreprise qu’on appellera une SARL de famille.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.2 sur 5 sur