Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Exercer mon activité à domicile

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 3 min

Photo de couverture de l'article

Nombreux sont les entrepreneurs qui souhaitent exercer leur activité professionnelle directement à leur domicile. En effet, cela permet d’économiser les frais de location d’un bien pour exercer son activité professionnelle. En revanche, cette possibilité est réglementée et implique donc d’obtenir certaines autorisations.

1. L’entrepreneur est propriétaire de son domicile

Dans le cas où l’entrepreneur est propriétaire de son logement, il est normalement libre d’exercer son activité professionnelle chez lui. Toutefois, un règlement de copropriété peut s'opposer à cette possibilité. Cela peut être le cas dans un immeuble ou une résidence.

D'autres restrictions existent dans certaines zones. C’est principalement le cas dans les villes de plus de 200 000 habitants ou dans certains départements (autour de Paris : Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne). Pour pouvoir exercer son activité dans son domicile dans ces zones, il faut que le logement soit la résidence principale de l’entrepreneur et l’activité doit être exclusivement exercée par le propriétaire du logement.

2. L’entrepreneur est locataire

Dans le cas où l’entrepreneur est locataire, la première chose à faire est de vérifier si le propriétaire autorise l'exercice d'une activité professionnelle dans son logement. Pour cela, vous pouvez alors consulter le règlement de copropriété et vérifier le contrat de location. Il est également possible de demander directement au propriétaire.

Ensuite, il faut vérifier que l’activité de l’entrepreneur est compatible avec le travail à domicile. Une activité impliquant des visites fréquentes de clients dans le logement, peut entraîner des nuisances sonores. De plus, il faut que l’activité puisse se faire sans importer des équipements spéciaux ou présentant des risques.

"L’activité de l’entrepreneur ne doit pas occasionner des nuisances ou des dangers pour le voisinage."

3. Précautions à prendre pour exercer chez vous

Dans le cas où vous installez votre activité professionnelle à votre domicile, il est nécessaire de prendre certaines précautions. La première étant d’obtenir l’accord du propriétaire du logement ou du syndic de copropriété. En effet, dans tous les cas, pour immatriculer une société du type EURL, il est nécessaire de transmettre l’accord du propriétaire au greffe du tribunal.

Ensuite, il faut également penser à prendre une assurance responsabilité civile professionnelle. En effet, l’assurance habitation ne couvre pas une activité professionnelle exercée au domicile. De plus, il est préférable de souscrire un contrat d’assurance couvrant l’activité de l’entrepreneur.

Dans le cas où votre activité nécessite de stocker des marchandises, certaines précautions sont à prendre. Il est conseillé de couvrir par une assurance votre marchandise contre les dégâts matériels ou le vol. Dans le cas où il s’agit de produit dangereux,  une assurance sera aussi nécessaire.

"Pensez à consulter les règlements Sanitaire Départemental, le Code de la Santé Publique, le Code Rural ou encore le Code de l’Environnement pour être sûr d’être en conformité avec la loi."

4. Quelques exceptions 

Parfois certaines situations impliquent de demander une autorisation au Maire. Les modalités de délivrance de l’autorisation d’exercer à domicile varient en fonction du département et de la taille de la commune de votre lieu de résidence comme nous l'avons vu précédemment. La situation du local et du type d'activité peut également entrer en jeu.

Dans une ville de moins de 200 000 habitants ou dans une zone franche urbaine (ZFU), il est possible d’exercer une activité professionnelle chez vous, sans autorisation préalable du Maire. Toutefois, une’autorisation est à demander si votre logement est situé en rez-de-chaussée d'un HLM.

Dans une ville de plus de 200 000 habitants et dans les départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, il est nécessaire d’avoir l’autorisation du Maire sauf si vous respectez ces trois conditions :

  • Le local doit être la résidence principale de l’entrepreneur

  • L’activité doit être exercée uniquement par le résident du logement

  • L’activité ne doit pas conduire à recevoir des marchandises ou de la clientèle

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Vous êtes freelance et travaillez avec des clients étrangers? Pour facturer à l'international il y a certaines informations à prendre en compte. Zone UE ou hors UE ? Quelle devise ? Avec ou sans TVA ? Dans cet article nous allons aborder tous ces sujets. 1- Rappel : Qu’est-ce qu’un freelance ? En guise de rappel, l’anglicisme freelance signifie, en français, travailleur indépendant et autonome.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Karine Le Marchand, ambassadrice Clementine.fr

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.2 sur 5 sur