Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Création d’une société commerciale : quel statut juridique choisir entre la SASU/SAS et l’EURL/SARL ?

Création et financement

Dernière mise à jour le · 2 min

Photo de couverture de l'article

1. L’importance du statut juridique

L’un des points essentiels lors d’un projet de création d’entreprise est de bien choisir son statut juridique. Cela sera déterminant aussi bien d'un point de vue juridique, fiscal que social.

Selon le statut juridique choisi, une des variables les plus déterminantes est le régime social  du dirigeant de l’entreprise.

2. Le régime social du dirigeant en SASU/SAS : le statut "assimilé-salarié"

La Société par Actions Simplifiée - SAS Unipersonnelle lorsqu'elle ne comporte qu'un seul actionnaire - est une société commerciale. Ce statut juridique permet une très grande liberté dans sa gouvernance. Son dirigeant s'appelle le Président et son régime social est celui de "l'assimilé-salarié".

Avec ce statut social, le Président doit s'établir un bulletin de paie et est rattaché au régime général de la Sécurité Sociale comme les salariés. En revanche, il n'a pas de contrat de travail et ne pourra pas bénéficier du chômage.  Le montant des cotisations est d'environ entre 45% et 55% de la rémunération. Il n'y a pas de cotisations à payer en l'absence de rémunération (et pas de protection sociale non plus en conséquence).

En cas de versement de dividendes, il n'y a pas de cotisations sociales à payer sur les montants versés. Seul exception : les prélèvements sociaux obligatoires CGS/CRDS d'un montant de 17.2%.

3. Le régime social du dirigeant en EURL/SARL : le statut de travailleur non salarié

La SARL - dénommée EURL ou SARL unipersonnelle quand il n'y a qu'un seul associé - est le statut juridique la plus utilisée en France.  Le dirigeant de la SARL s'appelle le gérant et relève du statut social des travailleurs non-salariés.

Afin de déclarer ses revenus, le travailleur non salarié doit établir une déclaration sociale des indépendants une fois par an auprès des Caisses de la Sécurité sociale des Indépendants (anciennement RSI). La première année, la Sécurité sociale des Indépendants calculera des cotisations provisoires en attendant de connaître le montant des revenus. Cela afin d'éviter un montant de cotisations trop élevés la première année et ne correspondant pas au montant des revenus versés. Il est également possible de faire une déclaration anticipée des revenus versés. Le montant des cotisations est d'environ 45% à 50% des revenus versés. En l'absence de revenus, il y aura quand même un montant forfaitaire minimum de cotisations d'environ 900€ par an. Cela permet d'assurer une protection sociale minimum.

A noter, en cas de versement de dividendes, les montants versés excédant 10% du capital social et des primes d'émission retenu au prorata de la détention capitalistique du bénéficiaire, majoré des montants des comptes courants de l'associé, seront soumis à cotisations sociales, outre les prélèvements sociaux obligatoires CGS/CRDS de 17.2%.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Création et financement

À quoi sert un organisme de gestion agréé (OGA) ?

Un organisme de gestion agréé (OGA) est une personne morale qui a pour but de détecter et de prévenir les potentielles erreurs qui relèvent de la fiscalité.  Pour le dirigeant d’une entreprise, le fait d’adhérer à un OGA n’est pas anodin. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi.

· 3 min

Création et financement

Le prêt de main d'oeuvre

Dans le cadre de vos activités entrepreneuriales, il se peut que vous disposiez d’une carence en main d'œuvre. Or, la main d'œuvre est souvent indispensable au bon fonctionnement d’une activité. Pour pallier ce problème, vous allez contracter un prêt auprès d’une autre entreprise.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Discutez avec nous sur What's App