Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

CDD multi-remplacement : le guide complet

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 5 min

Photo de couverture de l'article

Dans un monde du travail en constante évolution, les entreprises doivent faire preuve de flexibilité pour gérer les absences de leurs salariés. Le Contrat à Durée Déterminée (CDD) multi-remplacement offre une solution innovante pour remplacer plusieurs salariés absents simultanément ou successivement. Ce guide explore en détail le CDD multi-remplacement, ses conditions, ses avantages et ses limitations, pour vous aider à mieux comprendre cette option pratique pour les employeurs et les salariés.

Qu’est-ce que le CDD multi-remplacement ?

Le CDD multi-remplacement est une forme spécifique de CDD, conçu pour permettre à un employeur de remplacer plusieurs salariés absents avec un seul contrat. Ce type de contrat est particulièrement utile dans les entreprises où les absences simultanées ou successives de plusieurs employés peuvent perturber le fonctionnement normal.

Ce type de contrat a été introduit de façon expérimentale par un décret suite à la loi n° 2022-1598 du 21 décembre 2022 (article 6), pour une durée de 2 ans jusqu’au 13 avril 2025. Habituellement, un contrat à durée déterminée (CDD) ne peut être instauré que pour le remplacement d’un seul salarié.

Pourquoi utiliser le CDD multi-remplacement ?

Un CDD multi-remplacement peut être utilisé pour diverses raisons, par exemple : 

  • Remplacer un salarié absent (maladie, maternité, congés…)

  • Pour des emplois saisonniers

  • Dans l’attente de l’arrivée d’un salarié en CDI

  • Pour une augmentation temporaire de l’activité de l’entreprise

  • Pour des missions à l’étranger

Les conditions du CDD multi-remplacement

Pour mettre en place un CDD multi-remplacement, quelques conditions s’appliquent : 

  • Le contrat doit comporter tous les noms, prénoms et qualifications professionnelles des salariés remplacés

  • Le contrat doit comporter le motif de la mise en place du CDD

  • La durée de remplacement doit être indiquée pour chaque salarié remplacé

  • Le CDD doit être mis en place sur une durée précise

Pour mettre en place un CDD multi-remplacement, il faut également que l’entreprise en question fasse partie des secteurs éligibles. Les secteurs éligibles sont définis par le décret n° 2023-263 du 12 avril 2023, dans lequel on peut y retrouver par exemple les secteurs suivants :

  • Plasturgie

  • Propreté et nettoyage

  • Industries alimentaires

  • Restauration collective

  • Services à la personne

  • Économie sociale et solidaire

  • Sport et équipements de loisir

  • Tourisme en zone de montagne

  • Sanitaire, social et médico-social

  • Transports routiers et activités auxiliaires

  • Commerce de détail et de gros prédominance alimentaire

Le salaire d’un CDD multi-remplacement

Si les qualifications et les fonctions du salarié en CDD multi-remplacement sont similaires à celles du salarié en CDI qu’il remplace, la rémunération ne peut être inférieure à celle du salarié en CDI. Ainsi, si le remplacement prend fin et s'ensuit d’un remplacement d’un autre salarié, le salaire doit être revu et ajusté en fonction du salarié qu’il remplace.

Lorsqu'un salarié en CDD remplace plusieurs employés, son bulletin de paie doit indiquer les différentes périodes de remplacement ainsi que le nombre d'heures de travail effectuées.

Durée d’un CDD multi-remplacement

En général, la durée maximale d’un CDD, renouvellement compris, est de 18 mois. Néanmoins, cette limite peut-être étendue à 24 mois dans certains cas spécifiques (mission à l’étranger, projets temporaires…). 

Le contrat doit clairement spécifier la durée de chaque période de remplacement et les motifs des absences des salariés concernés. Si la durée exacte de l'absence d'un salarié n'est pas connue au moment de la signature du contrat, le CDD peut être conclu pour une durée minimale, avec une mention précisant qu'il prendra fin au retour du salarié remplacé.

En fin de contrat, le salarié a droit à une prime de précarité comme pour les CDD classiques.

Renouvellement d’un CDD multi-remplacement

Le renouvellement d’un CDD multi-remplacement est possible, mais il doit également respecter les dispositions légales. Un CDD peut être renouvelé deux fois, à condition que la durée totale du contrat, renouvellement compris, ne dépasse pas la limite maximale autorisée.

Le renouvellement doit être formalisé par un avenant au contrat initial, précisant les nouvelles périodes de remplacement et les salariés concernés. Cet avenant doit être signé avant l’expiration du contrat en cours pour éviter toute interruption dans l’emploi du salarié en CDD.

FAQ

Y a-t-il une limite au nombre de salariés absents qu'un salarié en CDD peut remplacer ?

Non, il n'y a pas de limite légale au nombre de salariés absents qu'un salarié en CDD peut remplacer. Le contrat de CDD multi-remplacement permet de couvrir plusieurs absences successives ou simultanées, à condition que les remplacements soient clairement définis et justifiés dans le contrat. Toutefois, chaque période de remplacement doit être spécifiquement mentionnée, avec les noms des salariés absents et les motifs de leurs absences. L’employeur se doit de veiller à ce que toutes les conditions légales soient respectées pour éviter toute requalification du contrat en Contrat à Durée Indéterminée (CDI).

Quelles sont les primes à la fin d’un CDD ?

À la fin d'un CDD, le salarié perçoit généralement une indemnité de fin de contrat, aussi appelée prime de précarité, équivalente à 10 % de la rémunération totale brute perçue pendant le contrat. Cette indemnité peut être réduite à 6 % si un accord de branche ou d'entreprise le prévoit. De plus, le salarié reçoit une indemnité compensatrice de congés payés correspondant à 10 % de la rémunération totale brute s'il n'a pas pu prendre ses congés pendant la durée du CDD. Ces indemnités sont versées avec le dernier salaire et doivent apparaître sur le bulletin de paie.

Quand est-ce qu'un contrat de remplacement devient un CDI ?  

Un contrat de remplacement peut être requalifié en CDI si certaines conditions légales ne sont pas respectées. Par exemple, si le CDD dépasse la durée maximale autorisée, s'il est renouvelé au-delà des limites légales, ou si les motifs de remplacement ne sont pas clairement spécifiés ou justifiés. Si un salarié en CDD continue de travailler après la date de fin prévue sans avoir signé un avenant ou un nouveau contrat, la relation de travail peut également être considérée comme un CDI.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Profession libérale : le guide complet (2024)

Vous souhaitez vous lancer à votre compte ? La profession libérale peut être une excellente option ! Cette dernière s’adresse effectivement à de nombreuses professions et présente plusieurs avantages. Qu’est-ce que la profession libérale ? Quelles sont ses caractéristiques ? Nous vous expliquons tout ! Profession libérale : définition Une profession libérale désigne une activité exercée de manière indépendante par une personne physique offrant des services médicaux, intellectuels, techniques ou juridiques, souvent régis par un cadre légal spécifique.

· 7 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.2 sur 5 sur