Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

L’inventaire et l’évaluation de ses stocks

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 2 min

Photo de couverture de l'article

Si vous clôturez vos comptes au 31 décembre 2016, vous allez bientôt procéder à l’inventaire et évaluer vos stocks. Voici les règles à respecter.

1. La valorisation des stocks

Les stocks doivent être évalués à leurprix de revient,_sauf si la valeur du stock_fluctue par rapport à un cours (Ex: pétrole, or, blé, cuivre, matières premières...).

Si la valeur du cours est inférieure au prix de revient le jour de la clôture de l'exercice, alors ce sera la valeur du cours qui devra être pris en compte pour l'évaluation.(article 38-3 du Code Général des Impôts).

Il n'est pas possible de déroger à cette règle.En effet, La valeur du stock constitue un élément essentiel pour la détermination dubénéfice imposable.

Autant vous dire que l'administration fiscale est particulièrement attentive à ce que vous respectiez ce principe.

2. La détermination du prix de revient

Le coût de revient est défini par le prix d’achat minoré des remises, rabais commerciaux et escomptes de règlement obtenus et majoré des frais de transport, de manutention et autres coûts directement engagés pour l’acquisition des biens.

Soit:

Coût de revient= Prix d’achat – remises – rabais – escomptes + frais de transport et de manutention.

Lorsque l’identification exacte des prix de revient s’avère impossible, l’administration fiscale admet généralement une évaluation approchée (quantités en stock * prix unitaires moyens pondérés calculés sur une certaine période).

Choisissez un Expert-Comptable en ligne pour la tenue de votre comptabilité !

En savoir plus

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Lorsque vous exercez en freelance (c'est-à-dire à votre propre compte), votre clientèle peut provenir de n'importe quelle région du monde. Il serait donc intéressant pour vous de pouvoir vous renseigner, dans quels cas, il vous est possible de procéder aux méthodes de facturation à l’étranger.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Discutez avec nous sur What's App