Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Première embauche : quelles sont les démarches ?

Comptabilité, social et juridique

Dernière mise à jour le · 4 min

Photo de couverture de l'article

1. Déclaration pour une première embauche

a. L’URSSAF

La première étape pour réaliser sa première embauche est d’effectuer une déclaration préalable à l’embauche (DPAE) auprès de l’URSSAF (Union de Recouvrement pour la sécurité Sociale et les Allocations Familiales) dont relève l’établissement. L’URSSAF est un organisme qui consiste à recouvrer les cotisations et contributions de sécurité sociale. C’est un interlocuteur incontournable pour tous les chefs d’entreprise ainsi que les travailleurs indépendants qui souhaite embaucher de nouveaux salariés. Les particuliers recouvrant à un emploi à domicile sont également concernés. L’URSSAF dépend d’un réseau territorial, organisé par régions et non par département.

b. Déclaration Préalable à l’Embauche

Pour toute embauche d’un salarié relevant du régime général de la Sécurité sociale, tous les employeurs, quelle que soit la profession et la durée d’engagement, doivent effectuer la DPAE. La DPAE remplace la déclaration unique d’embauche (DUE). Elle est obligatoire dès lors d’une embauche et est nominative pour chaque futur salarié. Cette déclaration doit être effectuée dans les 8 jours avant toute embauche de salarié, y compris la période d’essai. Dans le cas du non-respect de cette obligation, une pénalité sera affectée d’un montant égal à 300 fois le taux horaire du minimum garanti, par conséquent 1056€.

Cette déclaration regroupe des formalités liées à l’embauche qui sont : la déclaration d’une première embauche, la demande d’immatriculation d’un salarié au régime général de la Sécurité sociale, la demande d’affiliation au régime d’assurance-chômage, la déclaration d’embauche du salarié auprès du service de santé au travail en vue de la visite médicale obligatoire.

La DPAE s’effectue soit en ligne sur net-entreprise.fr, soit par transmission de fichier issu de votre logiciel, ou directement sur le site de l’URSSAF.

2. Autres formalités obligatoires

a. Inscription au registre unique du personnel

Lors d’une première embauche de salarié, l’employeur doit obligatoirement inscrire chaque salarié par ordre chronologique des embauches.  Ce registre peut être tenu de façon numérique et doit regrouper les informations suivantes : identification du salarié, carrière et type de contrat, et enfin la date d’entrée et de sortie. Pour les travailleurs étrangers, le type et le numéro d’ordre du titre valant autorisation de travail doivent être indiqués.

b. Visite médicale d’embauche

Depuis décembre 2016, suite à la modernisation de la médecine du travail, elle prévoit soit une première visite d’information et de prévention. Cela représente un examen médical d’aptitude à l’embauche dans le cas où le salarié est exposé à des risques professionnels. Cette visite doit être organisée avant la fin de la période d’essai de votre salarié. Néanmoins, les travailleurs de nuit et les salariés mineurs doivent réaliser les visites avant leur prise de poste. Suite à cette visite, une attestation de suivi est délivrée au travailleur et à l’employeur.

3.Documents à remettre au salarié

Tout d'abord, l’employeur se doit de fournir une copie de la déclaration préalable à l’embauche ou l’accusé de réception donné par l’URSSAF (ou la caisse de MSA pour les salariés agricoles). Cette obligation est validée une fois que le salarié possède un contrat de travail écrit et cette déclaration.

Un document unique d’évaluation des risques doit être réalisé et être à la disposition des salariés. Ce document répertorie tous les dangers pour la sécurité et la santé des salariés et identifie les risques.

4. Rédaction du contrat

La rédaction du contrat de travail est une étape essentielle pour une première embauche. En effet, le contrat de travail permet de formaliser l’engagement entre le salarié et l’employeur. Le contrat écrit est obligatoire pour toute embauche en CDD ou en temps partiel et est fortement recommander dans les autres cas. Certaines mentions sont obligatoires sur un contrat de travail comme l’identité du salarié, le type de contrat, le poste de travail occupé par le salarié, la durée de période d’essai, le montant de la rémunération, la convention collective qui est appliquer à l’entreprise, le lieu ainsi que le temps de travail et dans le cas d’un CDD, la date de fin de contrat.

En fonction du type de contrat, d’autres clauses obligatoires seront à ajouter. Vous pouvez contacter les services de renseignements des unités départementales de la _Direccte _pour tout renseignement supplémentaire sur l’écriture d’un contrat de travail afin d’éviter toutes erreurs lors d'une première embauche.

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Comptabilité, social et juridique

Comment étaler vos dettes sociales ?

Chaque année, une entreprise doit pouvoir s’acquitter de ses cotisations sociales. Ces cotisations concernent principalement l’assurance maladie, les accidents de travail, l’assurance vieillesse, etc. Mais dans certaines situations, il arrive qu’une entreprise ne puisse plus s’acquitter de ces obligations.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

Facturer à l’étranger en freelance

Vous êtes freelance et travaillez avec des clients étrangers? Pour facturer à l'international il y a certaines informations à prendre en compte. Zone UE ou hors UE ? Quelle devise ? Avec ou sans TVA ? Dans cet article nous allons aborder tous ces sujets. 1- Rappel : Qu’est-ce qu’un freelance ? En guise de rappel, l’anglicisme freelance signifie, en français, travailleur indépendant et autonome.

· 3 min

Comptabilité, social et juridique

La différence entre capitaux propres et capital social

En tant qu’entrepreneur, les termes de capitaux propres et de capital social feront partie de votre quotidien. Si ces deux termes peuvent souvent être assimilés à un seul et même concept, ils sont, dans les faits, totalement différents. Chez Clementine.fr, nous pensons qu’il est important que ces deux éléments fiscaux ne puissent plus être confondus.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 25€HT / salarié / mois

Un de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Comparer les offres en détail
  • Bulletins de paie et charges mensuelles
  • Déclarations sociales, contrats de travails
  • Conseils illimités avec notre gestionnaire de paie
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 39€TTC / mois

Un Expert-Comptable Clementine vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise et vous avez accès à notre logiciel comptable.

Comparer les offres en détail
  • Création de votre micro entreprise incluse
  • Accès à notre application de gestion comptable
  • Devenez un micro entrepreneur en 48h
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Dès 99€HT / mois

Expertise-Comptable adaptée pour les dirigeants de TPE-PME, commerces et E-commerçants.

Comparer les offres en détail
  • Suivi des grands-livres
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique
  • Gestion des notes de frais
  • Liasse fiscale
  • Et plus encore !
Démarrer
Karine Le Marchand, ambassadrice Clementine.fr

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

4.2 sur 5 sur

4.2 sur 5 sur