Membre de l'ordre des Experts-Comptables

Le Blog de Clementine

Actualités comptables et fiscales, conseils, guides et livres blancs.

Créer une entreprise en Ile-de-France

Création et financement

Dernière mise à jour le · 5 min

Photo de couverture de l'article

Dans le cadre de la création d’une activité, vous avez réfléchi à l’endroit potentiel dans lequel vous pourrez vous installer dans le cadre de la création de votre activité. Après moult réflexions, vous avez décidé de jeter votre dévolu vers la région d’Ile-de-France. En y réfléchissant, ce n’est pas une mauvaise idée du fait de l’attractivité du lieu et de sa richesse en habitation. Pour nous, experts-comptables, ceci ne fait pas de doute, vous avez effectué le bon choix. Cependant, nous allons vous prodiguer des conseils qui vous serviront quant à la mise en place de votre projet. Lisez-nous ! 

1- Pourquoi créer son activité en Ile-de-France ? 

Comme nous l’avons dit en amont, l’Ile-de-France est une région très peuplée. Soit la plus peuplée de tout le territoire français.  Ceci est dû au fait que la capitale Paris y est située. Ce qu’il est intéressant que vous sachiez, c’est que l’activité économique de l’Ile-de-France représente à elle seule 30 % du produit intérieur brut (PIB) national. Ceci signifie principalement que le fait de s’installer dans cette région vous rassure quant à l’implantation de société au sein de plus grand marché français et au sein de l’un des plus grands d’Europe. 

2- Idée de secteur d’entreprise en Ile-de-France 

En Ile-de-France, plusieurs secteurs tendent à émerger et à bien fonctionner. D’une manière générale, le secteur tertiaire occupe l’une des premières places dans la région. Et pour cause, les services aux entrepreneurs et les services collectifs occupent plus de 85 % du marché de la région. L’immobilier tire également son épingle du jeu puisqu’il tend à évoluer de manière stable. En 2016 par exemple, 19.6 milliards d’euros ont été utilisés à des fins d’investissement dans l’immobilier d’entreprise. De plus, les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, de l’industrie et de l'énergie sont en tête de liste en Ile-de-France. 

Mais attention, les éléments que nous avons mentionné plus ne sont pas les seuls à émerger de manière considérable et qui peuvent potentiellement évoluer dans le cadre de votre création. Le secteur de la technologie emboite également le pas. Pour exemple, le FinTech, la MedTech et l’EdTech ont su tirer leur épingle du jeu et se développer de manière considérable dans la région. Et ce, grâce au confinement pendant la crise à Covid-19. Ainsi, la French Tech devient de plus en plus un domaine dans lequel les conseillers en création d’entreprise s'accordent à y trouver du potentiel. Le secteur du tourisme ne peut bien évidemment pas manquer à nos recommandations pour une idée de création d’entreprise en Ile-de-France où, sont situés plusieurs monuments à l’instar de la Tour Eiffel et de l’arc du triomphe qui ne manquent pas d’attirer la curiosité des touristes. 

3- Démarches de création d’entreprise en Ile-de-France 

Une fois que vous décidez au sein de quelle activité vous devez vous lancer. Vous devrez entamer l’étape de création. C’est à ce moment précis que les démarches de lancement vont débuter. Après avoir fait le choix de votre forme juridique, vous pouvez désormais passer aux étapes suivantes. Vous devrez donc vous concentrer sur  :

3-1- Les projets de statuts 

Il s’agit ici de l’une des premières étapes lorsqu’on décide de se lancer dans la création d’une entreprise. Ici, vous devrez pouvoir établir les informations liées aux dirigeants et les informations liés à la société : 

  • Les informations en ce qui concerne les dirigeants : Il s’agit du Nom, du Prénom, de l’état civile, de l’apport en capital, des associés et de la direction de l’entreprise ; 

  • Les informations liées à la société : Ici, il s’agit de la dénomination sociale, de l’adresse du siège social, de la forme juridique, du montant du capital social, de la date de clôture, de votre objet social, etc.

NB : Cette mesure ne concerne pas les entreprises individuelles. Ce qui veut donc signifier que seules les  sociétés doivent procéder à la mise en place de projets de statuts. 

3-2- Le dépôt de capital social 

Après avoir effectué votre projet de statuts, il vous revient de pouvoir passer à l’étape suivante qui est celle de procéder au dépôt de votre capital social. Celui-ci doit se faire avec l’aide d’un compte bloqué ouvert auprès d’un notaire ou auprès de votre banque. Après ça, vous disposerez d’un certificat du dépositaire de fonds vous sera remis. Notez cependant que vous êtes dans l’obligation de procéder à une évaluation si vous ajoutez, au sein de vos apports, des éléments en nature. Et ce, avec l’aide possible d’un commissaire aux apports. Ici, retenez également que les entreprises à caractères individuels ne sont pas concernées. Et pour cause, elles ne disposent pas de capital social.

3-3- Les dossiers juridiques et administratifs 

Après avoir procédé au dépôt de votre capital social, vous devrez ici constituer votre dossier. Celui-ci est nécessaire à la création de votre société. Pour ça, il vous faudra faire signer par l’ensemble de vos associés, les statuts que vous avez définis, vous devrez également procéder à la mise en place de pouvoirs (nommer les dirigeants et remettre des mandats à un individu qui réalisera les formalités de création), vous devrez également procéder à la publication d’un avis de constitution de sociétés au sein d’un journal d’annonces légales de votre choix, récupérer un exemplaire de votre rapport dans le cas ou vous avez eu recours à un commissaire aux apports. Enfin, vous devrez réunir toutes les pièces nécessaires à la création de votre entreprise. 

3-4- La récupération de votre Kbis 

À partir de là, le dossier que vous avez constitué en amont comme expliqué lors de l’étape précédente doit être transmis au centre de formalité des entreprises de la CCI de Paris, Ile-de-France. Ceci afin que les organismes habilités tels que l’URSSAF vous enregistrent.  Une fois ceci fait, un Kbis (extrait d’immatriculation) vous est envoyé. 

Notez bien : Une fois que vous avez effectué l’ensemble de ces démarches, votre entreprise est presque sur pied. Il vous reste juste à finaliser l’ouverture de votre compte bancaire professionnel auprès de votre banque dans le but de libérer un capital social, à souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle et à réaliser vos premiers devis et factures clients. 

4- Bon à savoir

Il existe plusieurs organismes qui ont pour objectifs d’accompagner les entrepreneurs dans la création de leur entreprise en Ile-de-France. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès des espaces de coworking, des cabinets comptables, des incubateurs et accélérateurs et des Meet-ups. Dans le cadre de la création de votre entreprise, vous avez également droit à des subventions et à des aides à la création d’entreprise. En cette nouvelle année, si vous souhaitez démarrer une activité, nous vous invitons à prendre le taureau par les cornes et à commencer à créer votre entreprise

Photo de profil de Clementine

Article écrit par Clementine

Clementine sur Youtube

Découvrez la démo du logiciel Clementine

Participer au Webinar

Articles similaires

Création et financement

À quoi sert un organisme de gestion agréé (OGA) ?

Un organisme de gestion agréé (OGA) est une personne morale qui a pour but de détecter et de prévenir les potentielles erreurs qui relèvent de la fiscalité.  Pour le dirigeant d’une entreprise, le fait d’adhérer à un OGA n’est pas anodin. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi.

· 3 min

Création et financement

Le prêt de main d'oeuvre

Dans le cadre de vos activités entrepreneuriales, il se peut que vous disposiez d’une carence en main d'œuvre. Or, la main d'œuvre est souvent indispensable au bon fonctionnement d’une activité. Pour pallier ce problème, vous allez contracter un prêt auprès d’une autre entreprise.

· 4 min

Des offres adaptées à toutes les tailles d'entreprises

Dès 59€HT / mois

Expertise-Comptable idéale pour freelances, consultants, artisans, professions libérales et prestataires de services.

Comparer les offres en détail
  • Synchronisation bancaire illimitée
  • Annotation automatique des transactions
  • Gestion des notes de frais
  • Module de facturation
  • Et plus encore !
Démarrer

Devis gratuit

Tarifs transparents et abordables, appelez nous au 03 83 93 14 14

Photo de l'égérie Clementine qui montre le formulaire

4.2 sur 5 sur

4.6 sur 5 sur

Parlons de votre activité

Renseignez vos coordonnées, un conseiller Clementine vous contactera rapidement pour préparer notre collaboration.

Discutez avec nous sur What's App